Total Pageviews

Tuesday, 21 April 2015

Delcourt -L' Homme Montagne

03/2015 (Parution le 18/03/2015)
Delcourt
Jeunesse
978-2-7560-5439-1
46



G rand-père est fatigué, ses montagnes sont trop lourdes. Il n’a plus la force de se déplacer. Pourtant, il doit entreprendre un dernier voyage : celui que l’on fait seul. Pour aider son aîné, l’enfant décide alors de partir à la recherche du vent le plus fort, celui qui renverse les montagnes, Son voyage lui vaudra d’étranges rencontres. Un arbre qui, en vieux sage, lui parlera de l’importance des racines. Ou encore, des cailloux qui n’ont d’autres choix que de rouler au bas des pentes. Mais aussi, le roi des bouquetins qui lui enseignera que toutes les tâches ne peuvent pas être réalisées seul. Au bout du périple, la plus importante des leçons l’attend.

Dans la vie, vient un moment où les enfants doivent affronter l’étrangeté de la disparition d’un être cher. Pour les parents, c’est une épreuve de plus car il est difficile de trouver les mots pour expliquer aux plus jeunes ce qui se passe et tout ce qui se joue dans ces instants. Séverine Gauthier choisit l’onirisme pour aborder un thème aussi délicat que le deuil, mais aussi ceux de l’entraide, des racines et de la construction de l’être. Le récit est un bijou de tendresse, de délicatesse et de poésie. Le ton n’est jamais pesant, bien au contraire. En adoptant le rythme de la quête et de l’aventure, en proposant des dialogues et des situations parfois extravagants, la scénariste sait charmer et enchanter pour mieux distiller son message. Parti pour découvrir le vent qui aidera son aïeul à effectuer son ultime pérégrination, le jeune héros effectue des rencontres qui lui permettent de s’interroger sur ce qu’il est, sur la vie et le monde, un questionnement et un enrichissement nécessaire pour grandir.

C’est Amélie Fléchais qui se charge de donner vie à ce conte subtile et lumineux. Sa vision est un doux plaisir réunissant magie, inventivité et émotions. Ses personnages, humains ou non, sont captivants et sa mise en scène invite à la découverte. Le lecteur vibre à l’unisson de l’enfant, partageant ses émois, goûtant la chaleur du soleil, la morsure du froid et la puissance des bourrasques.

Beau, vif, souriant, riche et intelligent, L’homme montagne est un livre à lire, à partager et à conseiller.
 Par O. Vrignon

 

No comments:

Post a Comment