Total Pageviews

Wednesday, 9 September 2015

Infinity -Marvel Now! (Francaise)

  http://www.bdgest.com/chronique-6791-BD-Infinity-Marvel-Now-Infinity.html?_ga=1.59966189.1589405593.1424975970

 V enus du fond de l’univers, les bâtisseurs traversent l’espace détruisant toutes les planètes sur leur passage. Face à la menace, les différents peuples, quelles que soient leurs relations, décident de s’unir sous la même bannière. Sous le commandement de Captain America, la plupart des Avengers rejoignent l’alliance. Compte tenu du faible quota de défenseurs restés sous la direction d’Iron Man pour protéger la Terre, Thanos et son Ordre Noir attaquent la planète afin de la raser.

Quand Jonathan Hickman reprend les rênes des séries Avengers et New Avengers en 2012, il annonce un plan sur trois ans qui verra les univers Marvel s’entrechoquer et se détruire pour aboutir à une nouvelle époque. Infinity est le crossover qui marque la fin du premier acte (sur trois) de son run. Suivront Time runs out (sorti aux U.S.A en 2013/2014) et Secret Wars actuellement publié. Infinity est habilement mené sur deux fronts : la guerre galactique et celle sur la Terre. Il est clair que le récit est ambitieux, réalisant une synthèse des premiers développements imaginés par le scénariste, et posant aussi les jalons pour la suite.

En tout cas, si la narration est par moment exigeante, elle est aussi fort habile et dense. Les rebondissements sont nombreux et les enchaînements toujours réalisés avec beaucoup d’à-propos. Le mot épique est tout à fait approprié pour qualifier les situations vécues par les Avengers et leurs alliés et il est magnifiquement rendu par les trois dessinateurs. Jim Cheung, Jerome Opeña, Dustin Weaver et leurs compagnons à l’encrage et aux couleurs délivrent des planches évocatrices, impressionnantes de réalisme (!), de dynamisme et de puissance, et ce, sans jamais trop en faire, gardant une parfaite lisibilité.

Le seul bémol se situe au niveau de l’édition française. En effet, Infinity peut se découvrir indépendamment des séries Avengers et New Avengers. Mais, pour profiter totalement de la création de Jonathan Hickman, il faut lire New Avengers 2 et Avengers 4 qui sont sortis simultanément et suivre le guide de lecture joint au présent opus. La version américaine réunissait tous ces épisodes chronologiquement.

Quoi qu’il en soit, avec une histoire intelligemment construite et un dessin de haute volée, voici une lecture chaudement recommandée.
 

No comments:

Post a Comment